Hugo Faivre Mastère Marché de l'art contemporainQu’avez-vous fait avant d’intégrer l’IESA arts&culture ?

Avant d’intégrer l’IESA, j’avais fait une licence en histoire de l’art à l’institut catholique de Paris avec une troisième en Espagne. 

Pourquoi avez-vous choisi notre école ?

Le format universitaire me correspondait plutôt bien pour acquérir les fondamentaux mais dans un domaine comme celui du marché de l’art, les expériences professionnelles à travers les stages sont primordiales.

C’est cet aspect professionnalisant qui m’a fait choisir le Mastère Art contemporain (formation marché de l'art bac+5) de l’IESA. De plus, le fait d’être mieux encadré et en effectif restreint m’a permis de mieux appréhender l’enseignement dispensé par les professeurs qui sont eux-mêmes acteurs du marché. 

Où êtes-vous en stage actuellement ?

Actuellement en stage à la galerie Emmanuel Perrotin, je travaille avec la responsable artistique. S’occuper de la production des œuvres, participer au montage de l’exposition avec les artistes, travailler sur la scénographie sont les tâches qui me sont conférées. 

Après avoir effectué plusieurs stages dans des institutions plus discrètes, je me frotte aujourd’hui à la préparation d’évènements artistiques à échelle mondiale, et c’est précisément ce que je recherchais en entrant à l’IESA.

Pourriez-vous nous parler de votre projet de fin d’études ?

Parallèlement, je prépare mon premier événement en tant que commissaire d’exposition. Intitulée Spiritualité Contemporaine, cette exposition se déroulera du 3 au 15 septembre 2013 à l’église Saint-Louis de la Pitié-Salpêtrière. L’objectif étant de mettre en adéquation ces propositions artistiques et ce lieu peu coutumier des expositions d’art contemporain.