Objectifs de la formation

 L’administrateur de projets culturels conçoit, organise et met en œuvre des projets culturels, événementiels, visant à valoriser et promouvoir le patrimoine et/ou la création artistique auprès de publics. L’administrateur de projet culturel peut également prendre le titre de chef de projets culturels, directeur du développement culturel, ou responsable de projets culturels.

Vous souhaitez travailler dans la gestion et l'administration de projets culturels ?

Intégrez l'IESA arts&culture en suivant notre Mastère professionnel Gestion de projets culturels et obtenez un diplôme de Bac+5. 

Objectifs d’acquisition de compétences :

Destinée aux étudiants titulaires d’un master 1 ou d’un master 2 ainsi qu’à un public de professionnels souhaitant se reconvertir ou se spécialiser, cette formation d’un an vous prépare à l’administration de projets culturels dans les domaines des expositions ou du spectacle vivant mais également dans ceux de la valorisation du patrimoine, du tourisme et des politiques culturelles.

  • Comprendre le fonctionnement, l’administration et l’économie de la culture en France
  • Acquérir une bonne méthodologie de projet appliquée au secteur culturel
  • Concevoir un projet culturel événementiel ou pérenne en lien avec un lieu et des publics
  • Financer un projet culturel en croisant des financements publics, privés et participatifs
  • Développer une stratégie de communication et de marketing, une politique et des outils de médiation pour faire se rencontrer projet et publics

Une pédagogie projets

La journée du vendredi est consacrée au parcours professionnalisant. Vous suivez ce parcours, sous  la conduite d’un coach, dans l’une des deux options proposées afin d’affiner votre expertise sectorielle : art ancien et moderne ou art contemporain.

La méthodologie et la gestion de projets : de l’idée à la définition d’un projet culturel et la réalisation d’un projet culturel.

Accompagnement du projet professionnel : durant l’année, vous aurez à concevoir et réaliser un projet personnel que vous présenterez devant un jury de professionnels pour obtenir le titre certifié par l’État.

L’accompagnement du projet professionnel : votre projet personnel est une composante importante de la définition de votre projet professionnel mais il n’est pas la seule. Durant l’année, votre coach vous aidera également à construire votre projet professionnel.

Le calendrier des stages

Stage à temps plein de 2 à 6 mois à l’issue de la formation (avril – décembre).

Débouchés 

À l’issue de la formation Mastère professionnel Gestion de projets culturels, les étudiants ont les compétences nécessaires pour intégrer le secteur professionnel de la danse, du théâtre, de la musique, des arts du cirque mais aussi du patrimoine et du cinéma. En savoir plus sur l'insertion professionnelle après un Bac+5 Gestion de projets culturels.

Taux d’insertion professionnelle :

94%
à 6 mois dont

79%
dans les métiers visés.

(enquête de satisfaction 2022)

La professionnalisation

La professionnalisation de l’étudiant tout au long de sa formation est primordiale. Elle passe par : 

  • Un corps professoral composé de professionnels en exercice capables de transmettre les savoirs et les compétences mais également de les replacer dans le cadre de leur utilisation dans la vie professionnelle. 
  • La réalisation de projets réels de groupe permettant d’appliquer sur le terrain les compétences et connaissances acquises durant les cours. 
  • Un projet personnel reflétant la singularité de l’étudiant. 
  • un parcours de professionnalisation permettant la découverte du secteur, l’acquisition de compétences complémentaires en situation professionnelle (stages et/ou contrats d’alternances) et la création d’un réseau professionnel. 
 

Compétences

  • Savoir étudier la pertinence d’un projet ou d’une programmation culturelle en fonction de son environnement
  • Concevoir un projet artistique ou culturel
  • Maîtriser la gestion administrative et financière du projet
  • Piloter le projet et manager les différents acteurs concourant à sa conception et à sa réalisation
  • Communiquer et réaliser des actions de médiation, constituer et fidéliser un réseau de partenaires
     

Diplôme délivré

Titre d'Administrateur de projets culturels de ECAD CONSULTANTS, Niveau 7 enregistré au RNCP sous le numéro 36701, NSF 320n,134G, par décision du Directeur Gérénal de France Compétences du 20 juillet 2022 pour une durée de 2 ans.

La certification professionnelle « Administrateur de projets culturels » fait actuellement l’objet d’une demande de renouvellement de son enregistrement au RNCP (Répertoire National des Certifications professionnelles) au niveau 7 et sous l’intitulé d’« Administrateur de projets artistiques et culturels » (sous réserve de la décision de France Compétences).

Admission

L'admission au Mastère professionnel se fait en deux temps : vous devez vous inscrire à une session d'admission et remplir votre dossier de candidature. Puis un chargé des admissions vous conctactera par téléphone pour convenir avec vous d'un rendez-vous afin que puissiez participer à une session d'admission composée d'une présentation de l'école et d'un entretien individuel. À l'IESA art&culture, nous nous engageons à vous transmettre les résultats d'admissibilité sous 7 jours.

Vous avez encore des interrogations ? 
Vous trouverez toutes les informations dans la rubrique "Admission Mastère Professionnel Gestion de projets culturels".

Comment nous rencontrer ?
Vous souhaitez visiter l'école, rencontrer des étudiants et l'équipe pédagogique, faire le point sur votre projet professionnel ? Consultez dès maintenant la rubrique Rencontrons-nous.

Je télécharge le dossier de candidature

Nos anciens étudiants témoignent

Anaïs de Senneville

photo étudiante - Anais de Senneville

"En fait, l’IESA m’a apporté la capacité à monter un projet culturel du début à la fin. L’école m’a aussi permis de découvrir le spectacle vivant, de faire un tour des administrations culturelles de l'État."

Magali Vannier

photo alumni- Magalie Vannier

 "L'IESA m'a apporté des rencontres fructueuses avec des professionnels experts dans leurs domaines aussi variés que le mécénat culturel, la production de scènes actuelles, la conservation du patrimoine, la médiation ou l'ingénierie culturelle…"

Prérequis d’entrée en formation continue

  • Entrée avec un niveau 6 (Bac+3/4) : Être titulaire d’une certification de niveau 6, d’un bac+3, ou d’un diplôme équivalent (diplôme étranger…), ou avoir validé 180 crédits ECTS dans le domaine visé ou proche (dans les domaines de la culture, de l'art, de la gestion de projet, de la communication, du marketing, de l'évènementiel, etc.)
  • Ou Être titulaire d’une certification de niveau 6, d’un bac+3/4, ou d’un diplôme équivalent (diplôme étranger…), ou avoir validé 180 crédits ECTS, dans un autre domaine de formation/métier de la certification visée et justifier d’une expérience professionnelle dans le secteur visé de 12 mois minimum
  • Entrée avec un niveau 5 (bac+2) : Être titulaire d’une certification de niveau 5, d’un bac+2, ou d’un diplôme équivalent (diplôme étranger…), ou avoir validé 120 crédits ECTS dans le domaine visé ou proche (dans les domaines de la culture, de l'art, de la gestion de projet, de la communication, du marketing, de l'évènementiel, etc.) et justifier d’une expérience professionnelle dans le secteur visé de 12 mois minimum
  • Ou Être titulaire d’une certification de niveau 5, d’un bac+2, ou d’un diplôme équivalent (diplôme étranger…), ou avoir validé 120 crédits dans un autre domaine de formation/métier de la certification visée et justifier d’une expérience professionnelle dans le secteur visé de 24 mois minimum
  • Entrée avec un niveau 4 : Être titulaire d’une certification de niveau 4, d’un bac, d'un DEAU ou d’un diplôme équivalent (diplôme étranger…), et justifier d’une expérience professionnelle dans le secteur visé de 48 mois minimum

Prérequis d'accès à la certification en formation continue

  • Avoir validé les conditions d'accès à la formation
  • Et avoir effectué un cursus de formation préparant au passage et à l’obtention de la certification visée chez le certificateur ou un partenaire conventionné