BACHELOR COMMUNICATION & CULTURE

Ne perdez pas une année !

Vous avez commencé une formation en septembre mais elle ne vous plait pas ? Vous n'avez pas encore trouvé la formation qui vous convient ? L'IESA Arts&Culture vous permet de rejoindre le Bachelor de votre choix en première année dès Février 2022 afin de vous réorienter sans perdre une année. 

Vous récuperez le programme de début d'année au cours de 5 semaines puis vous intégrerez dès avril les classes des étudiants ayant fait leur rentrée en Octobre 2021. Saisissez votre chance et inscrivez-vous dès maintenant ! 

Je prends rendez-vous

Rentrées décalées

Objectifs de la formation

Objectifs d’acquisition de compétences :

La formation Communication et culture est construite pour permettre l’acquisition des compétences permettant l’obtention de la certification de niveau 6, inscrite au RNCP, Chargé.e de communication. Ces compétences sont regroupées en trois blocs :

L’ensemble des compétences est regroupé en trois blocs

  1. Élaborer la stratégie de communication interne et externe ; 
  2. Élaborer un dispositif de communication ; 
  3. Piloter un projet de communication ; 

Objectifs pédagogiques

Afin d'acquérir ces compétences, la formation s'appuie sur quatre objectifs pédagogiques : 

 

1. L’acquisition d’une double compétence culture et communication permettant à l’apprenant de travailler soit à la communication du secteur culturel, soit en agence ou pour les grands comptes en intégrant leurs connaissances culturelles dans les stratégies de communication qu’ils proposent :

  • un parcours de formation à la connaissance du secteur culturel, des œuvres et des productions, des publics et de leurs pratiques pour comprendre comment la culture questionne par l’image, le son et les textes le monde contemporain et est indispensable pour créer des contenus permettant un positionnement des marques (culturelles ou non) et des valeurs qu’elles défendent.
  • un parcours de formation aux outils et techniques de communication, allant des réseaux sociaux et des influenceurs, des relations presses et de l’événementiel aux communications digitales et à l’analyse des datas pour créer des actions de communication performantes dans des objectifs de diffusion et/ou d’acquisition de publics/clients.

 

2. La professionnalisation de l’étudiant par :

  • la réalisation de projets réels de groupe permettant d’appliquer sur le terrain les compétences et les connaissances acquises durant les cours ;
  • un parcours de professionnalisation permettant la découverte du secteur, l’acquisition de compétences complémentaires en situation professionnelle (stages et/ou contrats d’alternances) et la création d’un réseau professionnel ; 
  • l’enseignement dispensé par un corps professoral composé à 90 % par des professionnels en exercice soucieux de transmettre des savoirs dans leurs contextes d’utilisation professionnelle.

 

3. Développer les softskills des étudiants

  • créativité, autonomie, prise d’initiative, travail collaboratif, éloquence, adaptabilité
  • pour leur permettre de se distinguer dans un secteur concurrentiel où la personnalité et le savoir-être sont des éléments clés de la réussite.

 

4. L’acquisition d’une culture internationale afin de pouvoir communiquer avec des publics dont les présupposés culturels sont différents grâce à :

  • des cours de culture générale et de spécialités dispensés par les quatre départements internationaux du Centre de recherche appliquée en cultures contemporaines,
  • des voyages d’études inscrits dans les formations en 1re et 2e années ou complémentaires,
  • une formation suivie dans le cadre d’un dialogue interculturel grâce à la présence de plus de 25% d’étudiants étrangers au sein de l’école.

Poursuites d’études possibles

Les étudiants titulaires du Bachelor Communication et culture peuvent continuer leur formation à l’IESA arts&culture dans la même filière en suivant, le Mastère Communication et culture.

Les étudiants peuvent également choisir de poursuivre leur formation à l’IESA arts&culture, en français ou en anglais, dans des formations complémentaires au sein des trois autres filières de l’école :

 

Débouchés

Taux d’insertion professionnelle :

83%
dans le secteur artistique dont

78%
dans les métiers visés.

Ces pourcentages ne prennent pas en compte les poursuites d'études (20%)

(Enquête réalisée en 2018 pour le renouvellement de la certification)

Pédagogie

Méthodes pédagogiques mobilisées

  • Des formations en profondeur, sur le temps long, principalement sur les grandes connaissances liées à l’histoire de la création ainsi que sur l’histoire et la culture générale française et internationale, pour développer l’analyse critique et la pensée synthétique.
  • Des formations techniques sur les principaux logiciels de PAO, montage vidéo, réalisation de sites internet pour apprendre à créer les outils nécessaires aux actions de communication ainsi que sur l’analyse des datas et la gestion des informations nécessaires aux campagnes de communication et de marketing numériques.
  • Des workshops, business games et projets de groupe pour appliquer les compétences professionnelles à des cas réels en partenariat avec des entreprises ou des événements du secteur culturel. 
  • Des travaux dirigés et des rencontres professionnelles dans des institutions et entreprises culturelles ainsi que des voyages pédagogiques inclus dans la formation pour appréhender la diversité du secteur, développer la curiosité et se forger un socle de connaissances professionnelles permettant la compréhension et l’analyse critique des projets et politiques culturels.
  • La réalisation d’un projet de fin d’étude pour développer la capacité à réunir dans une stratégie de communication appliquée à un projet l’ensemble des savoirs et compétences acquis durant la formation.
  • L’acquisition des pratiques professionnelles et de la compréhension du secteur professionnel par un parcours de professionnalisation accompagné et personnalisé alliant, sur les trois ans, cours, ateliers d’écriture (CV et lettres de motivations) et de prise de parole en public (avec un concours d’éloquence en 3e année), et bien évidemment la construction d’un Curriculum Vitæ par les  stages (ou une insertion longue en apprentissage ou professionnalisation) adapté au projet personnel de l’étudiant.

Modalités d’évaluation

Les blocs de compétences sont évalués par des études de cas et des mises en situations professionnelles :

  1. réalisation d’une veille concurrentielle (benchmark) sous forme d’un dossier écrit : analyse de l’entreprise, analyse de ses concurrents, prise en compte et analyse des tendances sectorielles en matière de communication et formule sa compréhension des enjeux. Le candidat réalise un SWOT s’appuyant sur les éléments de sa veille.
  2. Sur la base des besoins d’une entreprise, les candidats doivent définir un protocole d’enquête interne ou externe afin d’analyser la perception de la communication de l’entreprise et émettre une recommandation.
  3. Le candidat doit élaborer un plan de communication et prévoir son déploiement et proposer des indicateurs de mesure de performance (KPI)
  1. Le candidat doit proposer un dispositif de communication multi canal et proposer des outils et les messages associés
  2. il doit produire une « story » avec enquête, rédaction de contenus, mise en scène graphique et viralisation. 
  3. il doit organiser une conférence de presse avec rédaction et production des outils nécessaires. 4/ il  doit réaliser un reportage vidéo d’une durée de 1.30 minutes maximum.

Sur la base d’un ensemble de données relatives à un projet de communication d’une entreprise, les candidats doivent définir le projet, faire un cahier des charges pour les équipes-projet, définir les moyens (planning, budget…)et proposer les indicateurs de suivi et d’évaluation du projet. Sur la base de cas d’entreprises, ils doivent proposer une sélection de prestataires de communication, avec analyse des fournisseurs et de leurs offres, analyse des tendances en matière de communication. et produire les livrables : rédaction appel offre, grille d’évaluation et de sélection, élaboration des indicateurs d’évaluation de la qualité des prestations.  

  • Les connaissances fondamentales sont évaluées dans le cadre de contrôles continus et d’examens semestriels par des cas pratiques (commentaires d’œuvres, analyses de situations professionnelles), dossiers de recherche et projets de groupe. Ainsi que par la rédaction et la soutenance d’un mémoire de fin de cycle.
  • Les pratiques professionnelles en stage sont validées par des études sectorielles et des rapports de stages soutenus devant jury et la réalisation d’un CV permettant à l’apprenant de mettre en valeur l’ensemble des compétences acquises durant son parcours.
  • Le titre certifié de niveau 6(Fr), Chargé.e de Communication est délivré par un jury présidé par une personnalité indépendante après un oral de quarante-cinq minutes durant lequel le candidat présente l'élaboration d'un projet personnel dans le domaine de la culture ou autres secteurs comprenant l'élaboration d'une stratégie et d'un dispositif de communication pour lancer et accompagner ces projets.

 

 

94%

des étudiants en Bachelor à l'IESA estiment que les intervenants sont experts dans leur domaine 
Enquête de fin d'année 2019-2020

 

90%

des étudiants en Bachelor à l'IESA déclarent
se sentir bien quand ils sont à l'école
Enquête de fin d'année 2019-2020

Diplôme délivré

  • Le titre de Chargé.e de communication délivré par ESGCV - IICP, NSF 320 - niveau 6. Enregistré au RNCP par décision de France Compétences en date du 23/07/2020.
  • Le titre Chargé.e de communication est également accessible par la voie de la VAE et de la formation professionnelle avec la possibilité de valider un ou des blocs de compétences.
  • Aucune équivalence déposée dans le cadre du dossier de certification. 
  • Pas de parcours passerelle pour cette formation. Mais possibilité d’intégrer la formation en 2e ou en 3e année suivant les prérequis.

 

85,7%

Le taux d’obtention de la certification en 2020 

Retrouvez dans la page admission les informations suivantes :

  • Pré-requis et accès à un public en situation de handicap
  • Durée de la formation
  • Modalité d'accès
  • Coût de la formation

Nos anciens étudiants témoignent

Bérénice Haëntjens

photo étudiante - Bérénice Haëntjens

 "Au delà des rencontres innombrables de spécialistes du monde de l’art, cet événement a été très opportun afin de parfaire ma culture en matière d’art contemporain et d’art moderne, et également de comprendre le fonctionnement d’un salon."