Un objectif : l'employabilité

L'insertion professionnelle

Les secteurs du marché de l’art et de la culture embauchent des collaborateurs qui peuvent apporter immédiatement la preuve qu’ils savent transformer leurs connaissances et leur expertise des biens culturels en savoir-faire professionnel.

La formation suivie par les étudiants de l’IESA leur permet d’intégrer le marché du travail avec un CV déjà bien rempli grâce aux stages qu’ils réalisent chaque année et aux projets "grandeur réelle" qu’ils ont produit en groupe ou personnellement. Cette adéquation entre les besoins des professionnels et la formation dispensée dans les cursus de l’IESA est la clé de l’intégration rapide des étudiants.

 

Les étudiants du marché de l’art

A la sortie de leurs études, les étudiants du marché de l’art sont embauchés principalement chez des antiquaires ou dans des galeries ainsi que dans des sociétés de ventes volontaires. Certains intègrent également des cabinets d’expertise ou des entreprises de négoce et d’expertise travaillant principalement sur le net. D’autres, enfin, préfèrent travailler dans des groupes de presse ou des agences de communication spécialisés dans l’art et son marché.

L’embauche des étudiants peut se faire dès la fin de la 3ème année d’étude. Bien évidemment, les étudiants qui terminent leur cursus par un Master of Arts ou le 2ème cycle de spécialisation en art contemporain, ont immédiatement la possibilité de postuler dans des sociétés renommées, en France et à l’international. Le taux de placement de ces formations est excellent.

 

Les étudiants des métiers de la culture

Les formations transversales du département  Métiers de la Culture permettent aux étudiants de postuler dans les différents secteurs du champ culturel. A la sortie de leurs études, les étudiants peuvent ainsi intégrer des galeries d’art contemporain, des sociétés spécialisées dans la production de spectacles vivant ou des compagnies (musique, danse, théâtre), des agences événementielles ou de communication mais également des entreprises et institutions culturelles où ils rejoignent des services variés (régie d’oeuvre et exposition, programmation, médiation et communication, mécénat et recherche de fonds).

Parmi les employeurs, l’Etat mais surtout les collectivités territoriales sont de plus en plus présents. Les villes, par exemple, apprécient la pluridisciplinarité des étudiants et leur bonne connaissance des secteurs public et privé de la culture.

 

Les étudiants de l’IESA et l’entreprenariat

L’IESA constate que ses étudiants change de travail au bout de trois ans environ, soit pour intégrer des postes à responsabilité dans de plus grosses structures, soit pour se lancer dans la création d’une entreprise. Qu’ils s’agisse du marché de l’art ou des métiers de la culture, beaucoup d’étudiants souhaitent en effet devenir leur propre patron pour porter les projets professionnels qui les intéressent comme marchand, expert, consultant, responsable de programmation ou de salle de spectacle, commissaire d’exposition, etc.

Cette fibre entrepreneuriale est également très recherchée par des acteurs de la culture qui souhaitent confier leurs intérêts à des professionnels indépendants capables de défendre et de gérer des projets artistiques.

IESA Paris

6, rue Froment 75011 Paris
01 42 86 57 01

IESA Lyon

2 Place Antonin Jutard 69003 Lyon
04 26 49 85 70

IESA

5, avenue de l'Opéra 75001 Paris
+33 (0)1 73 54 13 39
plan paris iesa art&culture
plan lyon IESA art&culture
plan international IESA art&culture
IESA Paris
6, rue Froment 75011 Paris
01 42 86 57 01
IESA Lyon
2 Place Antonin Jutard 69003 Lyon
04 26 49 85 70
IESA International
5, avenue de l'Opéra 75001 Paris
+33 (0)1 73 54 13 39