Pilotant la réalisation des projets culturels de bout en bout, le responsable de production de projets culturel a pour mission de mener les projets à bien, avec une attention particulière sur l’accessibilité du public à la culture. 

Collaborant avec les différents services, il coordonne la gestion administrative, humaine, juridique et financière relative à l’organisation de concerts, de spectacle, ou d’expositions. Garant de la qualité de la production, il veille au respect du planning et du cadre budgétaire dans lequel le projet s’inscrit. De plus il en assure la promotion et la communication.

Découvrez les formations qui forment à l'obtention de ce titre :

 

Les projets étudiants

La réalisation d'un projet de fin d’étude pour développer la capacité à s’emparer d’un sujet, de concevoir et développer un projet artistique, de faire des recherches, de compiler, de hiérarchiser et de structurer des données sur un sujet, de le transmettre à un public d’amateurs ou de spécialistes à travers une production et ses outils/actions de médiation, de l’administrer et de le produire dans sa globalité, d’en effectuer une analyse critique.

Les lieux de la formation

Les étudiants bénéficient d’un campus effervescent, situé en plein cœur du 11e arrondissement de Paris. De nombreuses visites sont également proposées pour découvrir les lieux culturels et leurs production in situ.

Pédagogie

Les connaissances fondamentales qui permettent l’acquisition des compétences sont évaluées dans le cadre de contrôles continus et d’examens par des cas pratiques : commentaires d’œuvres, analyses de situations professionnelles, dossiers de recherche.

L'acquisition des pratiques professionnelles et de la compréhension du secteur professionnel par les stages ou une insertion longue (apprentissage ou professionnalisation) est construite et personnalisée dans le cadre d’un parcours de professionnalisation suivi par un professionnel de la spécialisation afin de permettre à l’apprenant de mieux intégrer et mettre en valeur les compétences et savoirs acquis et les particularités de son parcours et de ses expertises propres.

Les pratiques professionnelles en stage sont validées par des études sectorielles et des rapports de stages soutenus devant jury et la réalisation d’un CV permettant à l’apprenant de mettre en valeur l’ensemble des compétences acquises durant son parcours.

La formation comprend : 

  • Des cours et séminaires sur les connaissances générales liées à l’histoire générale de la création (par spécialité), à de grandes thématiques culturelles et à l’actualité du secteur pour développer l’analyse critique et la pensée synthétique.
  • Des workshops, cas pratiques professionnels et projets de groupe pour appliquer les compétences professionnelles, développer des réponses face à des problématiques complexes et apprendre à travailler en groupe ou en réseau. 
  • Des rencontres de professionnels et visites de lieux culturels pour mieux appréhender le fonctionnement du secteur dans sa globalité et sa diversité et étoffer son réseau professionnel.

 

Les blocs de compétences sont évalués par des études de cas et des mises en situations professionnelles :

Projet de fin de formation présenté devant le jury de certification 

Dans le cadre de la définition d’un projet culturel, le candidat devra :

  1. Effectuer un diagnostic critique de l’existant ;
  2. Analyser les résultats du diagnostic (identification des besoins) ;
  3. Identifier les axes de développement culturel.

À l’issue du diagnostic réalisé, le candidat devra proposer un projet culturel et en définir les objectifs.

Il devra :

  1. Décliner les objectifs du projet culturel en termes d’orientations et d’actions à conduire ;
  2. Déterminer les moyens humains et financiers nécessaires à sa réalisation.

A partir du projet culturel, le candidat devra :

  1. Définir les critères et indicateurs d’évaluation de ce dernier ;
  2. Évaluer le projet culturel sur la base des indicateurs préalablement définis et en présenter les résultats.

 

Mise en situation professionnelle 

Dans le cadre d'un projet culturel, le candidat devra :

  1. Identifier et proposer une cartographie des partenaires (réels et/ou potentiels) du projet artistique.
  2. Établir un dossier de production permettant de présenter le projet aux différents partenaires.

 

Projet de fin de formation présenté devant le jury de certification 

Dans le cadre d’un projet culturel, le candidat devra :

  1. Réaliser un dossier de production ;
  2. Identifier les potentielles sources de financement ;
  3. Établir les démarches administratives nécessaires.

À partir d’un budget réalisé, le candidat devra assurer le suivi budgétaire du projet.

Dans le cadre d’un projet culturel, le candidat devra :

  1. Rédiger une convention de partenariat ;
  2. Rédiger un contrat de travail ;
  3. Rédiger un contrat de cession, de coproduction, de coréalisation, de location ou de mise à disposition.

Dans le cadre d’un projet artistique le candidat devra :

  1. Identifier les organismes de collecte des droits ;
  2. Remplir les demandes d’autorisation afférentes au projet.

 

Mise en situation professionnelle 

Dans le cadre d’un projet culturel, le candidat devra établir et présenter le budget prévisionnel du projet culturel.

Projet de fin de formation présenté devant le jury de certification 

Dans le cadre de l’organisation d’un événement artistique et culturel, le candidat devra :

  1. Identifier et cartographier les différents lieux d’accueil pouvant recevoir l’évènement ;
  2. Produire un dossier technique comprenant la fiche technique du projet et la fiche technique du lieu d’accueil ;
  3. Établir le plan d’implantation.

Dans le cadre de l’organisation d’un évènement culturel et artistique, le candidat devra :

  1. Organiser les aspects liés la logistique matérielle du projet (transport du matériel, accessibilité, etc.) ;
  2. Organiser l’accueil, l’hébergement, la restauration et le transport des intervenants.

À partir d’un projet culturel, notamment de son dossier de production, le candidat devra rédiger les feuilles de route et le(s) planning(s) à destination des équipes d’accueil.

Mise en situation professionnelle : 

  • À partir d’une problématique de médiation culturelle soumise par un opérateur culturel, le candidat devra déterminer les publics visés par les actions de médiation culturelle.
  • À partir d’une problématique de médiation culturelle soumise par un opérateur culturel, le candidat devra concevoir un dispositif/parcours de médiation culturelle.
  • À partir d’une problématique de médiation culturelle soumise par un opérateur culturel, le candidat devra concevoir des outils/supports de médiation.
  • À partir d’une problématique de médiation culturelle soumise par un opérateur culturel, le candidat devra élaborer la fiche pratique d’une action de médiation.

Projet de fin de formation présenté devant le jury de certification 

Dans le cadre d’un projet culturel et d’un budget alloué à la communication, le candidat devra élaborer un plan de communication digital et hors ligne permettant d’organiser la promotion du projet culturel.

Dans le cadre de la promotion d’un projet culturel, le candidat devra :

  1. Élaborer les supports de communication en fonction des canaux et des publics visés ;
  2. Déployer une communication online et/ou offline.

Dans le cadre de l’organisation d’événements culturels, le candidat devra réaliser :

  1. Un fichier presse ;
  2. Un communiqué et un dossier de presse.

Les poursuites d'études possibles

  • Mastères Spectacle vivant et Management de la musique
  • Mastère Cinéma et audiovisuel
  • MBA in arts and cultural Management
  • MBA in Performing arts
  • Mastère Commissariat d’exposition
  • Mastère Ecoculture, héritage et innovation
  • Mastère Politiques de médiation socioculturelle
  • La formation délivre le titre de « Responsable de production de projets culturels » d'ECAD consultants - IESA NSF 310,323p,323s - Niveau 6 (Eu) I (Fr) est enregistré au RNCP37040 par arrêté du 23/11/2022 pour une durée de 2 ans.
  • Si vous n'obtenez pas le titre RNCP, sachez toutefois que si vous avez validé l'ensemble des compétences relatives à un bloc, ce bloc de compétences vous est acquis. Le titre Administrateur de projets culturels est également accessible par la voie de la VAE et de la formation professionnelle avec la possibilité de valider un ou des blocs de compétences.
  • Aucune équivalence déposée dans le cadre du dossier de certification.
  • Pas de parcours passerelle identifié dans le cadre de cette certification. 
  • Les indicateurs spécifiques CFA sont calculés par les ministères chargés de la formation professionnelle et de l’éducation nationale et disponibles sur le site https://www.inserjeunes.education.gouv.fr/diffusion/ accueil

 

 

86,96%

Le taux d’obtention de la certification en 2022 

Modalités d'évaluation

Mémoire

Pas de mémoire.

Examen final

Le titre certifié de niveau 6(Fr), Responsable de production de projets culturels est délivré par un jury présidé par une personnalité indépendante après un oral de 45 minutes durant lequel le candidat présente l’analyse d’un article lié à l’actualité culturelle et le projet personnel qu’il a réalisé dans le cadre de sa formation.

La certification de niveau 6, inscrite au RNCP, Responsable de production de projets culturels certifie l’acquisition de compétences regroupées en cinq blocs :

  • Définir et concevoir un projet culturel
  • Gérer les aspects budgétaires, administratifs et juridiques d'un projet culturel
  • Organiser la mise en œuvre d'un projet culturel
  • Concevoir des actions de médiation culturelle
  • Communiquer autour du projet et de ses activités culturelles

La professionnalisation de l’étudiant tout au long de sa formation est primordiale. Elle passe par :

  • Un corps professoral composé de professionnels en exercice capables de transmettre les savoirs et les compétences mais également de les replacer dans le cadre de leur utilisation dans la vie professionnelle.
  • La réalisation de projets réels de groupe permettant d’appliquer sur le terrain les compétences et connaissances acquises durant les cours.
  • Un projet personnel reflétant la singularité de l’étudiant.
  • Un parcours de professionnalisation permettant la découverte du secteur, l’acquisition de compétences complémentaires en situation professionnelle (stages et/ou contrats d’alternances) et la création d’un réseau professionnel.

Plusieurs orientations sont possibles :

  • Le secteur du spectacle vivant et de la musique
  • Le secteur du cinéma et de l’audiovisuel 
  • Le secteur du patrimoine et de la médiation
  • Des cours de culture générale et de spécialités dispensés par les 4 départements internationaux du Centre de recherche appliquée en cultures contemporaines (Afrique, Amérique latine, Asie, Europe) et l’aide à la réalisation de projets internationaux. 
  • La possibilité de suivre un semestre de cours à l’étranger dans le cadre d’accords bilatéraux avec des Universités étrangères (Erasmus) ou d’effectuer des stages à l’étranger.
  • Des cours d’anglais spécialisés en fonction de la formation choisie.
  • L’étude des grands événements internationaux qui structurent le secteur de la formation choisie.
  • Dans le cadre du Bachelor ICC l’intégration d’un voyage d’étude en première et en deuxième année pour découvrir la scène culturelle d’une grande capitale européenne et rencontrer les professionnels qui la font vivre.
  • La présence de 25 % d’étudiants étrangers, favorisant les échanges et le dialogue interculturel. 

Nos anciens étudiants témoignent

Etienne Monnier, alumni Bachelor Production et médiation culturelle

« J'ai décidé de m'orienter vers la production culturelle, et l'IESA par sa démarche de proposer une formation professionnalisante en rythme alterné entre cours et stages semblait correspondre à mon profil à l'instar d'un cursus universitaire classique et majoritairement théorique. »