Dès leur première année de formation, les étudiants en Bachelor Marché de l’art se nourrissent de l’expérience et du savoir-faire des grands professionnels du secteur, grâce à des temps de rencontres privilégiées organisés par notre responsable des stages Marché de l'art, Sylvana Lorenz.

comprendre le marché de l'art au contact des professionnels

Comment mieux entrer directement dans le monde professionnel du marché de l'art et du commerce de l’art qu’en le faisant par la grande porte, grâce à la rencontre de ses principaux acteurs !

C’est ce qu’offre Sylvana Lorenz, au sein du service professionnalisation de l’IESA arts&culture, aux étudiants de première année du Bachelor Marché de l'art en leur ouvrant son carnet d’adresse professionnel. En un semestre, ils ont ainsi pu bénéficier de l’éclairage de grands acteurs du marché de l’art contemporain venus les rencontrer pour leur parler de leurs métiers mais également du fonctionnement et des évolutions de ce secteur.

Les artistes Fred Forest, figure incontournable des liens entre art contemporain et nouvelles technologies, Marc Sanchez, directeur de la production artistique au Département de la création artistique du Centre national des Arts plastiques (CNAP), Alain Reinaudo, consultant en art contemporain et ancien conseiller pour les arts visuels et l’architecture de l’Institut français, Claude Fain, fondateur de la foire d'art contemporain asiatique à Paris Asia Now, et Arnaud Brument, expert en art contemporain et particulièrement dans le domaine de la vidéo, ont ainsi répondu présent à son invitation et ont rencontré les étudiants de première année.

Cette approche professionnelle est une caractéristique des formations de l’IESA arts&culture qui intègre les savoirs académiques indispensables dans une dynamique d’acquisition de compétences. Par la rencontre de professionnels qui décodent le secteur du marché de l'art, la participation à des voyages, la réalisation de stages qui leur ouvrent une meilleure compréhension des métiers et l’organisation de projets réels, qui les confrontent à la réalité des entreprises artistiques et culturelles, les étudiants s’insèrent dans le monde du commerce de l’art et du marché de l'art dès leur première année de formation.