Beatriz Moita, une de nos étudiantes suivant un MBA in Performing Arts à l'IESA a travaillé avec Grécia Caceres, directrice du Département Amérique Latine, sur l'exposition "Traces & sutures" dans le cadre de QUIPU 2021 - Quinzaine culturelle du Pérou en France.

Elle se présente en quelques questions et nous en dit plus sur ce que lui apporte l'IESA.

What can you tell us about yourself and your passions ? 

My name is Beatriz, I’m 24 years old and I’m from Portugal. I lived in England for 3 years and did a degree in psychology but I’ve always been fascinated by the performing arts. I’ve done some acting for the stage, short-films, co-directed some plays while in school. I’ve also danced as a hobby and during my free time I love to go to exhibitions and watch live concerts. 

What is the program that you follow at IESA ?

Due to my passion for the performing arts, I chose IESA’s MBA in Performing Arts in order to get a deeper understandingof the backbone of the industry. 

What is your training at IESA ? 

My training at IESA is under the MPAE program, an international program dedicated to the study of management of performing arts.I also completed IESA's pre master programm prior to this, which was able to give me a little bit more of background before initiating the masters

What are your goals with this Project ? 

 My personal goals for this project are to get real, hands-on experience in curation and production of creative events. I think IESA really does a great job at encouraging their students create a real event from scratch , it gives us an opportunity to really understand all the different elements that go into producing a cultural event. 

Can you pitch us the exhibition ?

It’s an exhibition that is being featured in the festival QUIPU, celebrating Peruvian art in Paris. It’s also a great honor to introduce our project during an important period of the history of Peru since this year the country celebrates 200 years of independence. Our exhibition, Traces et Sutures features the work of three talented Peruvian artists, Kay Zevallos Villegas, Maria Fernanda Geldres and Hernan Hernandez Kcomt.

The exhibition, through the eyes of these three artists looks at various elements related to the history, tradition and cultural practices and invites the public on an audiovisual journey to discover their significance as well as their cultural, political and societal impact. Through acknowledging the existence of wounds, and initiating a dialogue we are able to begin a suturing process, connecting the dots, to begin to heal and unify. 

 What are you working on right now ?

 So right now I’m very invested in working for this exhibition. However I’m still finishing my MBA, which includes finishing my classes and coursework, including my thesis. At the same time I’m starting to look for internships within the music and theatre industries.

What are your plans for the future ?

For the near future I'm hoping to successfully complete the rest of my degree and to hopefully getting an internship in the area of production of performative events in Paris.

After this, my goal is to return to Lisbon with more experience and to work there.

 

 

Photo Beatriz Moita by realLJeye

Que pouvez-vous nous dire sur vous et vos passions ?

 Je m'appelle Beatriz, j'ai 24 ans et je viens du Portugal. J'ai vécu en Angleterre pendant 3 ans et j'ai fait une licence en psychologie mais j'ai toujours été fascinée par les arts de la scène. J'ai fait du théâtre, des courts métrages, co-réalisé des pièces de théâtre pendant mes études. J'ai aussi dansé comme passe-temps et pendant mon temps libre j'aime aller à des expositions et regarder des concerts en direct.

Quel est le programme que vous suivez à l'IESA ?

En raison de ma passion pour les arts de la scène, j'ai choisi le MBA en arts de la scène (MBA in Performing Arts) de l'IESA afin de mieux comprendre l'épine dorsale de l'industrie.

Quelle type de formation avez vous avec l'IESA ? 

Ma formation à l'IESA s'inscrit dans le cadre du programme MPAE, un programme international dédié à l'étude du management des arts de la scène. J'ai égalementterminé le programme de pré-master de l'IESA. Avant cela, ce qui a pu me donner un peu plus de connaissances avant d'initier le master. 

Quels sont vos objectifs avec ce projet ?

 Mes objectifs personnels pour ce projet sont d'acquérir une expérience réelle et pratique dans la conservation et la production d'événements créatifs. Je pense que l'IESA fait vraiment un excellent travail pour encourager ses étudiants à créer un véritable événement à partir de zéro, cela nous donne l'opportunité de vraiment comprendre tous les différents éléments qui entrent dans la production d'un événement culturel. 

Pouvez-vous nous présenter l'exposition ?

C'est une exposition présentée dans le cadre du Festival QUIPU, célébrant l'art péruvien à Paris. C'est aussi un grand honneur de présenter notre projet à une période importante de l'histoire du Pérou puisque cette année le pays fête ses 200 ans d'indépendance. Notre exposition Traces et Sutures présente le travail de trois artistes péruviens talentueux, Kay Zevallos Villegas, Maria Fernanda Geldres et Hernan Hernandez Kcomt. L'exposition, à travers les yeux de ces trois artistes, aborde divers éléments liés à l'histoire, à la tradition et aux pratiques culturelles et invite le public à un voyage audiovisuel pour découvrir leur signification ainsi que leur impact culturel, politique et sociétal. En reconnaissant l'existence de blessures et en initiant un dialogue, nous pouvons commencer un processus de suture, reliant les points, pour commencer à guérir et à unifier.

Quels sont vos plans pour l'avenir ? 

Dans un avenir proche, j'espère terminer avec succes le reste de mon diplôme et, esperons le, obtenir un stage dans le domaine de la production d'évènements performatifs à Paris. Et par la suite, mon objectif est de revenir à Lisbone avec plus d'expérience et d'y travailler. 

Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?

 En ce moment je suis très investie dans le travail pour cette exposition. Cependant, je termine toujours mon MBA, ce qui comprend la fin de mes cours et de ma thèse. En parallèle, je commence à chercher des stages dans les industries de la musique et du théâtre.