Les missions du consultant en ingénierie culturelle

Le consultant en ingénierie culturelle intervient dans le cadre de la sauvegarde et de la valorisation du patrimoine culturel d’un territoire ou d’une collectivité locale. Son métier vise principalement à faciliter l’accès aux œuvres culturelles à un large public et à optimiser le taux d’audience de ce patrimoine culturel. Ce professionnel apporte son expertise dans des domaines variés comme la conception de parcs de loisirs ou d’attractions, la conception d’espaces à thèmes, la revalorisation d’un patrimoine culturel ou encore l’aménagement de musées. Son métier s’applique dans différents champs d’action comme les arts vivants, les centres d’art, les fondations, les musées ou la communication et le marketing culturel. Ce professionnel est souvent amené à conseiller sa clientèle, mais aussi à programmer ou à participer à la conception et à la réalisation d’un projet de valorisation d’un patrimoine.

fiche métier consultant en ingénierie culturelle

Les compétences requises et formations possibles

Compétences requises

Pour travailler dans le domaine du consulting en ingénierie culturelle, de solides connaissances en gestion et en droit, ainsi qu’une bonne culture artistique et historique sont nécessaires. Pour mener à bien ses missions, le consultant en ingénierie culturelle doit aussi faire preuve d’organisation et de rigueur. Par ailleurs, des qualités relationnelles et rédactionnelles sont un atout.

Formations proposées par l’IESA arts&culture

Différentes formations publiques ou privées permettent de devenir consultant en ingénierie culturelle. Toutefois, les recruteurs privilégient généralement un Bac+4/5. Pour accéder à ce métier, le cursus de deux ans forme entre autres les étudiants sur la définition d’une stratégie de développement d’un site ou d’un territoire culturel, ou sur la réalisation d’études d’impact économique d’un projet culturel. Ils acquièrent également les compétences nécessaires pour concevoir des études d’ingénierie culturelle et de politique culturelle.

Autres informations clés

Lieux d’exercice et statuts

  • Le métier de consultant en ingénierie culturelle s’exerce en libéral au sein d’un cabinet d’études. Ce spécialiste peut également travailler à temps plein au sein d’une entité publique ou associative. En raison du relativement faible nombre de postes à pourvoir, les critères d’embauche de ce professionnel sont particulièrement stricts.

Rémunération

  • En début de carrière, un consultant en ingénierie culturelle touche environ 1 500€ par mois. Avec de l’expérience, son salaire varie de 2 000€ à 3 000€ par mois.