Les missions du journaliste spécialisé en art

Le journaliste spécialisé en art est un expert en critique d'art ayant une excellente culture en histoire de l'art et une belle plume. Il prospecte, analyse et rédige l'information au sein d'un magazine spécialisé ou d'un quotidien possédant une rubrique spécifique. Pour ce faire, il doit collecter des renseignements auprès de multiples sources, décortiquer l'actualité et en faire une analyse judicieuse.

Il y a trois catégories de journalistes: d'abord, le rédacteur en chef est amené à rédiger des éditoriaux, des articles de fond ou même des livres et à superviser, encadrer et planifier les tâches. Le secrétaire de rédaction a pour mission de retravailler, finaliser et relire chaque article. Enfin, le pigiste ou le rédacteur sont chargés d'écrire des lignes en fonction des besoins de la revue.

devenir Journaliste spécialisé en art

Les compétences requises et formations possibles

Compétences requises

Le journaliste spécialisé en art a avant tout d'excellentes qualités rédactionnelles, une culture générale conséquente et une connaissance approfondie du domaine dans lequel il est impliqué (art contemporain, histoire des arts, critique d'événements artistiques).

Il s'exprime aussi bien à l'écrit qu'à l'oral, travaille efficacement et sait se créer un réseau d'informateurs. Ce critique d'art possède également une grande capacité d'analyse et de synthèse, sait manier les outils informatiques de mises en page et de montage et est polyglotte.

Autres informations clés

Lieux d'exercice et statuts

  • Un journaliste peut être pigiste ou salarié dans une rédaction

Evolution de carrière

  • Journaliste rédacteur/rice ou rédacteur/rice en chef. Souvent pigiste lorsqu’il est débutant, il peut soit intégrer une rédaction et devenir chef de rubrique, chef de service, rédacteur en chef et enfin directeur de la rédaction ; mais il peut choisir de rester indépendant, free-lance.

Rémunération

  • La rémunération d’un critique d'art salarié varie en fonction de la diffusion du support : presse écrite, radio ou TV mais aussi de la fonction : correspondant, responsable de rubrique ou encore rédacteur en chef. Pour un pigiste, le salaire est ponctuel puisqu’à chaque article rédigé le journaliste est rémunéré selon la longueur de l’article. Selon sa notoriété, son autorité, ses spécialités, l’exclusivité de ses informations, la qualité de ses analyses, il peut monnayer plus chèrement ses articles Certaines personnalités (experts, curateurs) sont ainsi bien payées pour seulement fournir des éditoriaux ou des billets d’humeur, ou encore des grands sujets critiques.