Grecia Gaceres, directrice du Département Amérique Latine de l'IESA arts&culture, nous raconte comment l’exposition Lima In-Quieta a constitué une expérience très enrichissante pour son département.

exposition lima in-quieta

L’idée de faire une expo sur le Pérou me trottait dans la tête depuis la création du Département Amérique Latine en 2015 mais l’occasion ne s’est présenté que cette année avec la première édition de Quipu, quinzaine culturel du Pérou en France.

En effet, le Département Amérique Latine a pour politique d’organiser des événements avec un partenaire institutionnel en capacité de lui apporter plus de visibilité et une image officielle.

Ainsi en 2016, nous avons organisé Murmures et visions : une déambulation en Amérique Latine avec la commissaire Carolina Ariza et le soutien de l’ambassade du Chili et en 2017/2018 Attaches avec la commissaire Claire Luna et en partenariat avec l’Institut Français, l’Ambassade de Colombie et la Cité Internationale des Arts dans le cadre de l’année France/Colombie.

Dès que j’ai appris que Quipu était officialisé, nos contacts ont débuté avec l’ambassade du Pérou et on a rapidement fixé une date. Du côté de l’IESA arts&culture, une autre collaboration interne a surgit avec le Département International. Cynthia Cervantes m’a tout de suite gentiment proposé de travailler avec ses étudiants par le biais d’un appel à candidatures. Ceci est très novateur puisque le projet n’est pas fait dans le cadre d’un cours établi mais sur la base de la volonté d’un groupe d’étudiants librement associé au projet. Un autre atout de ce projet a été l’invitation faite à la curatrice Lassla Esquivel à encadrer les étudiants. Lassla avait déjà travaillé avec Cynthia depuis Londres où elle réside. Ainsi, un autre élément essentiel est arrivé dans ce projet très particulier, très pointu, de très haute exigence artistique et curatorial.

De cette façon, Lima In-Quieta se place parfaitement dans l’optique et l’ambition de l’IESA arts&culture qui est de confronter les étudiants aux exigences du monde professionnel dès le début de leur parcours. Nous avons eu la chance de travailler avec des artistes de la nouvelle scène artistique péruvienne qui nous ont apporté non seulement leur travail mais aussi leur enthousiasme et leur temps. Lima In-Quieta réunit donc tous les éléments pour faire un bon projet à la fois pédagogique est professionnalisant pour les étudiants et porte également une belle visibilité à l’école hors les murs.

Le Département Amérique Latine se réjouit particulièrement de la belle entente avec Cynthia Cervantes du Département International de l’IESA arts&culture, Ana Lucía Carbajal de l’ambassade du Pérou et les galeries Younique et Impakto de Lima. Il ne faut pas oublier que pour respecter la volonté interculturelle de notre expo Lima In-Quieta, tous les documents de l’expo sont en trois langues : français, espagnol et anglais. Ceci est le fruit d’un très grand effort de la part de nos étudiants et notre équipe.