Depuis 2018, L’Institut d’Etudes Supérieures des Arts (IESA), campus de l’innovation culturelle, en collaboration avec {CORRESPONDANCES DIGITALES], organise les Rencontres de l'IESA, un cycle de conférences destinés aux professionnels du secteur patrimonial et touristique. 

Après une édition remarquée à la Monnaie de Paris en 2019, la troisième saison des Rencontres aura lieu le mardi 30 juin 2020.

Les étudiants de M2 Mastère Patrimoine et tourisme culturel, ont pu partager, l'année dernière, leurs coups de cœur et leurs connaissances via des médiations courtes et inédites tout au long de la soirée autour des œuvres des collections ou des expositions de la Monnaie de Paris, mais aussi du site architectural.

Réalisée avec l'Incubateur du Patrimoine elles auront lieu à l’Hôtel de Sully siège du Centre des monuments nationaux.

Ce cycle de rencontres sera l'occasion d'aborder l'importance des liens entre publics et institutions patrimoniales pour favoriser l'innovation. Dix-sept professionnels (responsables en institutions culturelles, représentants e start-ups, universitaires) seront ainsi invités à échanger autour de différentes thématiques telles que l'innovation collaborative avec les publics, les enjeux des données pour piloter un lieu patrimonial et la reconnaissance des compétences numériques au sein des organisations culturelles.

Ouverture des inscriptions le jeudi 16 avril !

 

 

 

 

 

Loris Ternynck - Mastère Patrimoine et tourisme culturel à propos des Rencontres de l'IESA :

Quelle est ta formation à l’IESA arts&culture ?

Actuellement en dernière année de Mastère, je termine une formation de deux ans en Patrimoine et tourisme culturel.

Peux-tu nous présenter l’édition 2020 des « Rencontres de l’IESA » ?

Depuis 2018, les étudiants de l’IESA arts&culture organisent les Rencontres de l’IESA accompagnés de leur professeur Antoine Roland, fondateur de {Correspondances Digitales].

En 2020, la troisième édition réunira plus de 100 professionnels du patrimoine et de la culture au sein du prestigieux Hôtel de Sully, siège du Centre des monuments nationaux, dont l’Incubateur du Patrimoine est le partenaire principal de l’événement. 

L’innovation est au cœur de ces rencontres qui aborderont trois thématiques d’actualité questionnant les pratiques des professionnels de la culture, à savoir, l’implication des publics dans la conception de projets, les données visiteurs et celles liées à leurs usages, ainsi que la reconnaissance des compétences nécessaires.

Quels sont les temps forts de cette édition ?

Chercheurs, attachés de conservation, chefs de pôles numériques, administrateurs de monuments, entrepreneurs, les rencontres réuniront 17 intervenants experts qui partageront avec le public et les élèves leurs expériences pour réfléchir collectivement aux bonnes pratiques et aux possibilités offertes par l’innovation. Pour la première fois, une journaliste spécialiste de la culture animera l’ensemble des échanges et un atelier participatif sera proposé autour du parcours visiteurs, pour identifier son potentiel d’exploitation en matière de données. Par ailleurs, le déjeuner permettra la rencontre de startups innovantes dans un cadre convivial.

Quel a été ton rôle au sein de cet évènement ?

Désigné chef de projet, mon rôle principal a été d’assurer la bonne coordination du travail collectif des élèves, le respect des délais, et la centralisation des échanges entre Antoine Roland et mes camarades pour assurer l’efficacité de la communication interne sur le projet. J’ai également imaginé l’identité graphique de l’événement que j’ai déclinée sur divers supports (numérique et print), travaillé le plan de communication, participé à la recherche de partenariats ou encore la préparation des interventions. Les Rencontres m’ont permis de monter en compétences sur l’organisation d’évènements et d’approfondir mes connaissances sur le numérique, un sujet qui me passionne !