Le chargé de communication conçoit et pilote l’ensemble des activités de communication récurrentes (dispositifs interne et externe) ou ponctuels (projet évènementiel) d’une entreprise. Il s’assure que la communication de l’entreprise s’inscrit dans une stratégie d’entreprise identifiée et cohérente par rapport au positionnement de la marque et des produits de l’entreprise et vis-à-vis de ses concurrents. Pour réaliser ses missions, il s’appuie sur des collaborations et des prestataires, internes ou externes.

 

Découvrez les formations qui forment à l'obtention de ce titre :

 

Les projets étudiants

La réalisation d'un projet de fin d’étude pour développer une stratégie de communication et produire les outils et actions de communication qui la composent afin de vérifier la capacité de l’étudiant de mettre en pratique les compétences acquises durant la formation ainsi que sa singularité à travers le projet proposé, les artistes ou les productions culturelles associés, la capacité à innover.

Les lieux de formation

Les étudiants bénéficient d’un campus effervescent, situé en plein cœur du 11e arrondissement de Paris. De nombreuses visites sont également proposées pour découvrir les lieux culturels et rencontrer leurs services de la communication in situ.

Pédagogie

Les connaissances fondamentales qui permettent l’acquisition des compétences sont évaluées dans le cadre de contrôles continus et d’examens par des cas pratiques : commentaires d’action de communication, analyses de situations professionnelles, préconisations sur briefs.

L'acquisition des pratiques professionnelles et de la compréhension du secteur professionnel par les stages ou une insertion longue (apprentissage ou professionnalisation) est construite et personnalisée dans le cadre d’un parcours de professionnalisation suivi par un professionnel de la spécialisation afin de permettre à l’apprenant de mieux intégrer et mettre en valeur les compétences et savoirs acquis et les particularités de son parcours et de ses expertises propres.

Les pratiques professionnelles en stage sont validées par des études sectorielles et des rapports de stages soutenus devant jury et la réalisation d’un CV permettant à l’apprenant de mettre en valeur l’ensemble des compétences acquises durant son parcours.

La formation comprend :

  • Des cours structurant sur le secteur culturel et la création contemporaines pour nourrir les stratégies de communication proposées et y intégrer les tendances de la création contemporaine.
  • Des ateliers d’apprentissage des outils et logiciels nécessaires à la réalisation de campagnes de communication on line et off line.
  • Des workshops, cas pratiques professionnels et projets de groupe pour appliquer les compétences professionnelles, développer des réponses face à des problématiques complexes et apprendre à travailler en groupe ou en réseau. 
  • Des rencontres de professionnels et visites de lieux culturels pour mieux appréhender le fonctionnement du secteur dans sa globalité et sa diversité et étoffer son réseau professionnel.

Les blocs de compétences sont évalués par des études de cas et des mises en situations professionnelles :

Le candidat se voit soumettre un cas d’entreprise. Le cas pratique se déroule en 3 étapes :

  1. Réalisation d’une veille concurrentielle (benchmark) sous forme d’un dossier écrit : analyse de l’entreprise, analyse de ses concurrents, prise en compte et analyse des tendances sectorielles en matière de communication et formule sa compréhension des enjeux. Le candidat réalise un SWOT s’appuyant sur les éléments de sa veille.  
  2. Sur la base des besoins d’une entreprise, les candidats doivent définir un protocole d’enquête interne ou externe afin d’analyser la perception de la communication de l’entreprise et émettre une recommandation.
  3. Le candidat doit élaborer un plan de communication et prévoir son déploiement et proposer des indicateurs de mesure de performance (KPI)

Étude de cas : Le candidat se voit soumettre des cas d’entreprises avec des problématiques de communication.    

  1. Le candidat doit proposer un dispositif de communication multi canal et proposer des outils et les messages associés 
  2. Il doit produire une « story » avec enquête, rédaction de contenus, mise en scène graphique et viralisation.
  3. Il doit organiser une conférence de presse avec rédaction et production des outils nécessaires.
  4. Il doit réaliser un reportage vidéo d’une durée de 1.30 minutes maximum.
  • Sur la base d’un ensemble de données relatives à un projet de communication d’une entreprise, les candidats doivent définir le projet, faire un cahier des charges pour les équipes-projet, définir les moyens (planning, budget…)et proposer les indicateurs de suivi et d’évaluation du projet.
  • Sur la base de cas d’entreprises, ils doivent proposer une sélection de prestataires de communication, avec analyse des fournisseurs et de leurs offres, analyse des tendances en matière de communication. et produire les livrables : rédaction appel offre, grille d’évaluation et de sélection, élaboration des indicateurs d’évaluation de la qualité des prestations.  

Les poursuites d'études possibles

  • Mastère Communication et Culture
  • Mastères Spectacle vivant et Management de la musique
  • Mastère Cinéma et audiovisuel
  • MBA in arts and cultural management

La formation délivre le titre de « Chargé de communication » NSF 320 - Niveau 6 (Eu) est enregistré au RNCP37766 par arrêté du 19/07/2023 pour une durée de 3 ans.

Si vous n'obtenez pas le titre RNCP, sachez toutefois que si vous avez validé l'ensemble des compétences relatives à un bloc, ce bloc de compétences vous est acquis. Le titre Administrateur de projets culturels est également accessible par la voie de la VAE et de la formation professionnelle avec la possibilité de valider un ou des blocs de compétences.

Aucune équivalence déposée dans le cadre du dossier de certification.

 

 

66,67%

Des élèves obtiennent leur diplôme (taux d'obtention de la certification en 2022).

Modalités d'évaluation

Mémoire

Pas de mémoire.

Examen final

Le titre certifié de niveau 6(Fr), Chargé de communication est délivré par un jury présidé par une personnalité indépendante après un oral de 45 minutes durant lequel le candidat présente le projet personnel qu’il a réalisé dans le cadre de sa formation.

La certification de niveau 6, inscrite au RNCP, Responsable de production de projets culturels certifie l’acquisition de compétences regroupées en cinq blocs :

  • Élaborer la stratégie de communication interne et externe
  • Élaborer un dispositif de communication
  • Piloter un projet de communication

La professionnalisation de l’étudiant tout au long de sa formation est primordiale. Elle passe par :

  • Un corps professoral composé de professionnels en exercice capables de transmettre les savoirs et les compétences mais également de les replacer dans le cadre de leur utilisation dans la vie professionnelle
  • La réalisation de projets réels de groupe permettant d’appliquer sur le terrain les compétences et connaissances acquises durant les cours.
  • Un projet personnel reflétant la singularité de l’étudiant.
  • Un parcours de professionnalisation permettant la découverte du secteur, l’acquisition de compétences complémentaires en situation professionnelle (stages et/ou contrats d’alternances) et la création d’un réseau professionnel.

Plusieurs orientations sont possibles :

  • La communication pour un établissement culturel
  • La communication en agence
  • Les relations presse et l’événementiel 
  • La communication et le marketing digital 
  • Des cours de culture générale et de spécialités dispensés par les 4 départements internationaux du Centre de recherche appliquée en cultures contemporaines (Afrique, Amérique latine, Asie, Europe) et l’aide à la réalisation de projets internationaux. 
  • La possibilité de suivre un semestre de cours à l’étranger dans le cadre d’accords bilatéraux avec des Universités étrangères (Erasmus) ou d’effectuer des stages à l’étranger.
  • Des cours d’anglais spécialisés en fonction de la formation choisie.
  • L’étude des grands événements internationaux qui structurent le secteur de la formation choisie.
  • Dans le cadre du Bachelor ICC l’intégration d’un voyage d’étude en première et en deuxième année pour découvrir la scène culturelle d’une grande capitale européenne et rencontrer les professionnels qui la font vivre.
  • La présence de 25 % d’étudiants étrangers, favorisant les échanges et le dialogue interculturel. 

Ils témoignent

Frédéric Boudet, directeur des programmes communication

« Les intervenants, professionnels du secteur, sont en prise directe avec les innovations. Dans le secteur de la communication c’est extrêmement important car les tendances numériques changent très vite. »