Les étudiants du Mastère Production et financement ont organisé des tables rondes sur le thème "Culture à l'âge digital"
Culture à l'age du digital

Afin de compléter le Prix Juvenars-IESA organisé par les étudiants de Bachelor Expertise et commerce de l'art, les étudiants en Mastère Production et financement organisent un colloque sur le thème "Culture à l'âge digital" le mardi 12 juillet à La Bellevilloise.

Au programme :

  • Industries de contenus

14h - Audiovisuel : le consumérisme inspire-t-il les scénaristes ?
15h40 - Edition : et si les livres n'avaient plus de pages ?

Que ce soit dans les secteurs de l’audiovisuel ou de l’édition de livres, le numérique impacte les usages des consommateurs et ouvre de nouvelles possibilités conceptuelles ; par conséquent les auteurs, gens d’images et de textes doivent repenser non seulement leurs process de création, mais imaginer les œuvres de demain. Comment fidéliser l’internaute qui pratique le binge watching ? Comment toucher le lecteur d’ouvrage numérique ?

  • Créations numériques

14h20 - Musique : les grandes oreilles ont-elles du flair ?
16h - Arts numériques : l'algorithme peut-il être l'artiste ?

Si la musique est le secteur culturel le plus avancé dans la mutation numérique, avec des bouleversements profonds de sa chaine de valeur, le jeu vidéo et au-delà les arts numériques sont des disciplines digital natives ; dans tous les cas, les programmateurs développent des offres s’appliquant à proposer finement d’autres contenus aux amateurs de musiques, ou proposer au joueur visiteur d’être partie prenante de la production créative ; jusqu’à quel point ces évolutions des pratiques induisent des changements de statuts, voire des transferts de pouvoir ?

  • Art et patrimoine

14h40 - Patrimoine : peut-on imprimer en 3D les monuments ?
16h20 - Exposition : les musées sont-ils dépassés ?

L’actualité internationale pose avec acuité la question de la conservation du patrimoine, si la 3D permet des reconstitutions virtuelles, la nouvelle étape est l’offre de visite immersive, et demain peut-être, grâce à l’imprimante 3D, la possibilité de reconstruction réelle. De même, si les visiteurs d’expositions n’ont jamais été aussi nombreux, les façons de montrer les œuvres s’adaptent aux nouvelles méthodes de médiation que proposent les dispositifs numériques. Quelles seraient les offres d’expériences plurisensorielles aux visiteurs ?

  • Spectacle vivant

15h20 - Verbe : les centres de ressources vers une convergence des disciplines ?
16h40 - Geste : réconciliation public-privé, vers un élargissement des modèles de production ?

Avec la fusion du CNT et de Hors les Murs, l’arrivée récentes d'investisseurs induit des inflexions financières dans les modes de production et d’exploitation, la réduction des fonds publics et l’expansion des offres de spectacles. Les débats porteront sur une possible réorganisation économique des secteurs et sur les démarches créatives.

  • Politique

15h - Action socio-culturelle : la culture sociale a-t-elle sa place sur le marché ?
18h - Professionnalisation : quel(le)s modes d'emploi ?

La convocation des cultures dans les champs d’actions sociétaux s’est étendue à de nombreux domaines de l’action publique ; plus d’une dizaine de Ministères ont des budgets dédiés à l’action culturelle, pour lutter contre les fractures économiques, éducatives, numériques, etc. Toutes les institutions oeuvrent globalement pour tisser le lien social. Cependant, si de récentes études montrent le pouvoir économique des productions culturelles, qu’en est-il du poids économique des actions socioculturelles ? de leurs impacts en matière d’emplois, de dynamisation économique ? d’évolutions sociétales ?