Les missions du Courtier en oeuvre d'art

Le courtier fait d'abord un travail d'analyse: en fonction des besoins de ses clients (particuliers, entreprises ou institutions), il recherche sur le marché qui pourrait être intéressé par les offres de vente et d'achat. Lorsqu'il trouve une pièce de valeur, il contacte de potentiels acquéreurs et négocie le meilleur prix de vente possible. Il peut aussi s'occuper de la signature de contrats pour exposer les biens de ses clients dans divers lieux d'exposition (musées, galeries, centre d'art). Il a également un rôle de conseiller: il peut suggérer d'acheter des œuvres spécifiques pour aider à la constitution de collections pertinentes. 

Courtier oeuvre d'art

Les compétences requises et formations possibles

Compétences requises

Le courtier en œuvre d'art doit être rigoureux, minutieux et honnête pour répondre au mieux aux désirs des clients. Il est un négociateur hors-pair et connaît parfaitement le marché de l'art (national et international), son histoire et les tendances du moment. Il est toujours informé et capable d'anticiper les ventes, les achats et autres tractations d'œuvres. La maîtrise de l'anglais est indispensable pour négocier avec les clients et acquéreurs du monde entier. Métier extrêmement confidentiel, il faut se constituer un solide réseau pour réussir dans le courtage d’œuvres d’art. 

Autres informations clés

Lieux d'exercice et statuts

  • Travailleur indépendant sans galerie ou cabinet d’expertise. 

Evolution de carrière

  • La carrière et les revenus du courtier dépendent du prix des œuvres  qu’il représente, plus celles ci sont chères, plus le montant de la commission du courtier augmente.

Rémunération

La commission de vente du courtier varie entre 10 et 20%, ses revenus dépendent donc essentiellement du prix de vente des œuvres.