Les missions de l’administrateur d’un site patrimonial

La valorisation du patrimoine, sa conservation ou encore sa promotion auprès du public, tels sont les principaux objectifs de l’administrateur d’un site patrimonial. Diverses responsabilités lui sont attribuées, entre autres la gestion administrative et financière d’un ou de plusieurs sites de l’État ouverts au public. L’administrateur d’un site patrimonial se charge de concevoir une politique culturelle destinée à diversifier le public. Assurant le rôle de premier responsable de l’accueil du public, ce professionnel du tourisme culturel s’occupe également de la communication et de l’animation culturelle des sites dont il a la charge.

fiche métier administrateur site patrimonial

Les compétences requises et formations possibles

Compétences requises

Pour mener à bien ses missions et atteindre ses objectifs, l’administrateur d’un site patrimonial doit justifier de diverses compétences. En effet, maîtriser la gestion financière et disposer d’excellentes connaissances historiques, scientifiques et techniques sont nécessaires. Certaines aptitudes sont aussi de mise, notamment un sens aigu de l’organisation ainsi que de bonnes capacités relationnelles et rédactionnelles.

Formations proposées par l’IESA arts&culture

Pour devenir administrateur d’un site patrimonial, l’IESA arts&culture propose une formation de deux ans qui forme les étudiants sur le diagnostic des forces et des potentialités d’un patrimoine ou sur la conception d’une politique culturelle visant le développement ainsi que la diversification des publics. D’autres compétences sont acquises lors des deux années de formation, notamment la capacité à concevoir un produit de tourisme culturel et à l’inscrire dans une offre touristique.

Autres informations clés

Lieux d’exercice et statuts

  • Le métier d’administrateur de site patrimonial s’exerce dans un musée, ou un service d’archéologie d’un département ou d’une direction du patrimoine. L’administrateur peut aussi évoluer au sein d’un Ministère ou d’une Direction régionale d’action culturelle.

Rémunération

  • La rémunération de l’administrateur d’un site patrimonial est définie suivant une grille de salaires relative aux métiers du patrimoine. Ainsi, dans la fonction publique, le salaire de ce professionnel varie en fonction de son grade, de son ancienneté, et des primes.