Les missions du chargé(e) de projets culturels

Le chargé(e) de projets culturels se consacre principalement à l’organisation de divers évènements culturels (expositions, concerts, conférences…) en accord avec la politique de la structure au sein de laquelle il exerce. Il se charge de l’organisation de chaque production culturelle et suit de près sa réalisation du début à la fin. Pour mener à bien sa mission, ce professionnel doit constamment s’informer sur les tendances et les nouveautés de l’univers culturel. Le coordinateur(trice) de projets culturels s’occupe aussi des actions de promotion et de sensibilisation auprès des publics cibles. Pour mettre en œuvre un projet, ce spécialiste doit tisser des partenariats avec les différents acteurs du métier ou gérer un budget.

devenir Chargé(e) de projets culturels

Les compétences requises et formations possibles

Compétences requises

En plus d’être passionné par le monde de l’art, le coordinateur de projets culturels doit disposer d’une culture générale solide. Pour cela, il est important de se tenir au courant de l’actualité culturelle et artistique. Ce métier exige aussi un grand sens de l’organisation, de coordination et d’anticipation afin de garantir le bon déroulement de chaque projet. Pour devenir chargé de projets culturels, le candidat au poste doit se démarquer par sa capacité à résister au stress, qualité essentielle dans l’organisation de manifestations importantes. De la minutie ainsi qu’une grande réactivité sont aussi nécessaires. Par ailleurs, les prétendants au poste doivent avoir le sens du contact et une bonne capacité d’adaptation.

Les formations proposées par l’IESA arts&culture

Pour accéder au poste de chargé(e) de projets culturels, les étudiants peuvent s’inscrire à deux formations Bac+3 à l’IESA arts&culture, école culturelle parisienne. Cette formation se déroulant en trois ans permet entre autres d’acquérir une solide culture générale en histoire de la création et en créations contemporaines. Les étudiants développent également des compétences en matière d’organisation et de gestion de projets culturels.

Autres informations clés

Lieux d’exercice et statuts

  • Le métier de chargé(e) de projets culturels s’exerce aussi bien dans une association que dans le service culturel d’une entreprise privée ou d’une commune. Ce spécialiste peut également évoluer au sein d’une DRAC ou Direction Régionale des Affaires Culturelles, des centres culturels ou encore des théâtres.

Evolution de carrière

  • Pour justifier d’une expérience professionnelle dans le secteur culturel qui recrute peu et entretenir un réseau, s’impliquer en tant que bénévole dans la mise en place de projets culturels ou associatifs est conseillé.

Rémunération

  • Le salaire du coordinateur de projets culturels dépend principalement de son expérience, mais aussi de la structure dans laquelle il travaille (publique, associative ou privée). En moyenne, ce professionnel gagne entre 1 400€ et 1 600€ par mois.