Pourquoi choisir le métier de médiateur socioculturel ?

Vous avez une passion pour la culture ? Pour la musique, le théâtre ou les arts plastiques ? Vous avez découvert que la culture avait changé quelque chose à votre vie ? Cette découverte vous souhaitez la transmettre à d’autre qui n’ont pas encore eu la chance de la faire, vous voulez la partager avec d’autres pour qui elle pourrait être fondamentale ? Vous êtes fait pour le métier de médiateur socioculturel.

Je me renseigne sur la formation de médiateur socioculturel

Quelles sont les compétences nécessaires ?

La première des compétences est l’envie de transmettre, la générosité. Mais elle doit s’accompagner d’une bonne compréhension des enjeux pour les publics auxquels on s’adresse. Il est donc nécessaire de savoir identifier les questions culturelles, sociales ou religieuses qu’ils se posent. De savoir proposer les bons ateliers aux bons publics en fonction de leurs connaissances, de leur cheminement et de leurs possibilités. Il y a donc une véritable compétence d’adaptabilité mais également de créativité pour proposer les médiations et les outils qui seront les mieux adaptés et les plus performants. Les évolutions numériques vous permettront d’enrichir considérablement vos offres de médiation. Cette adaptabilité vous la construirez au contact des publics avec lesquels vous travaillerez. C’est peut-être le plus grand intérêt de ce métier : s’enrichir soi-même en transmettant et en accompagnant !

Comment devenir médiateur socioculturel ?

Au sein de notre département médiation socioculturelle à l’IESA arts&culture, nous vous proposons une formation en trois ans pour acquérir toutes les compétences nécessaires à ce métier. Vous suivrez des cours sur l’histoire des arts plastiques, de la musique, du théâtre et du cinéma pour avoir une bonne connaissance des œuvres d’art. Vous étudierez également les publics que vous serez amener à rencontrer, leurs pratiques, leurs questions, leurs envies et leurs besoins. Vous apprendrez à monter une action de médiation que ce soit une visite d’exposition, un atelier artistique, un groupe de partage sur l’art ou la culture. Vous créerez des outils de médiation adaptés aux actions et aux différents publics. Et, comme aujourd’hui les innovations numériques permettent d’inventer des moyens de médiation plus collaboratifs et participatifs, vous vous plongerez dans cet univers afin de proposer des actions et des outils novateurs et performants !