Delphine Bisman, commissaire-priseur et gemmologue, Bachelor Expertise et commerce de l'artQuel a été votre parcours avant l'IESA ?

Après un bac littéraire, j'ai tout de suite intégré l'IESA arts&culture pour une formation marché de l'art en 3 ans : Bachelor Expertise et Commerce de l'art. Je me suis ensuite tournée vers la gemmologie et j'ai obtenu de diplôme de gemmologue. Quelques années d'études de droit plus tard, j'ai réussi l'examen de commissaire-priseur de ventes volontaires et de commissaire-priseur judiciaire en 2011.

Pourquoi avoir choisi l'IESA ?

L'IESA m'a tout de suite intéressé par l'immersion directe dans le marché de l'art, le choix des intervenants et surtout les stages professionnels qui s'offraient à nous.

Quels ont été les plus de votre formation à l'IESA ?

J'ai énormément apprécié l'implication des professeurs dans notre évolution professionnelle. De plus, les stages, l'expérience pratique et les nombreuses rencontres ont été décisifs dans mon choix de carrière.

Quel est votre métier aujourd'hui ?

Je suis commissaire-priseur et gemmologue dans l'étude familiale à Rouen, avec comme spécialité les bijoux. Je m'efforce à rajeunir et dynamiser les ventes aux enchères dans notre ville et créer des évènements autours de nos ventes à thème.

Comment devenir commissaire-priseur ?

Vous souhaitez devenir commissaire-priseurLe titre certifié de l’IESA « Spécialiste-conseil en biens et services culturels » est un des seuls titres d’une école privée à être admis en équivalence d’une licence d’histoire de l’art pour s’inscrire à l’examen d’entrée de la formation des commissaires-priseurs (JO du 28/09/04). Vous pouvez valider ce titre de niveau II reconnu par l'Etat à l'issue de votre formation bac+3 Expertise et Commerce de l'art.

> Découvrir d'autres témoignages de commissaires-priseurs : Jérôme Duvillard et Matthieu Lamoure