BACHELOR MEDIATION SOCIOCULTURELLE

Objectifs de la formation

Objectifs d’acquisition de compétences :

La formation Médiation socioculturelle est construite pour permettre l’acquisition des compétences permettant l’obtention de la certification de niveau 6, inscrite au RNCP, Responsable de production de projets culturels. 

Ces compétences sont regroupées en cinq blocs

  1. Assurer la promotion et la communication du projet ; 
  2. Gérer le budget et l’administration juridique et réglementaire du projet ; 
  3. Définir et monter le projet culturel ; 
  4. Produire et mettre en œuvre les actions et les outils de médiation ;
  5. Organiser et mettre en œuvre la production et la diffusion du projet.

Objectifs pédagogiques

Afin d’acquérir ces compétences, la formation s’appuie sur trois objectifs pédagogiques : 

1. La professionnalisation de l’étudiant par :

  • la mise en pratique des compétences dans le cadre de projets de groupe, de réalisation d’ateliers de médiation et la réalisation durant la dernière année du cycle d’un projet de médiation personnel accompagné par un coach permettant de vérifier l’acquisition des compétences et la capacité de l’étudiant de les utiliser dans le cadre d’un projet mené dans sa globalité ;
  • un parcours de professionnalisation visant à permettre à l’apprenant de découvrir les différents  acteurs du secteur de la médiation socioculturelle, de se construire des premières expériences en fonction du projet professionnel qu’il souhaite développer (stages et/ou contrats d’alternances) et la création d’un réseau professionnel ; 
  • l’enseignement dispensé par un corps professoral composé à 90 % par des professionnels en exercice soucieux de transmettre des savoirs dans leurs contextes d’utilisation professionnelle et représentant les différents domaines du secteur de la médiation socioculturelle.

 

2. L’accompagnement de l’étudiant dans la construction d’une expertise qui peut concerner un public spécifique (enfance, publics en situation de handicap, publics en hôpital ou en milieu carcéral, etc.) et/ou un type d’établissement (institutions culturelles, associations ou ONG, collectivités territoriales, etc.), grâce à :

  • la constitution d’un CV (stage et/ou alternance) et d’un réseau professionnel spécialisé dans le secteur de prédilection choisi permettant à l’apprenant de compléter sa formation auprès de professionnels spécialisés, 
  • la réalisation d’un projet personnel de fin de cycle, accompagné par un référent, en lien avec l’expertise choisie permettant un travail de recherche et de synthèse, la constitution d’un réseau de partenaires et d’experts, l’application des compétences à des spécificités propres à un public ou à un lieu.

 

3. L’ouverture sur le domaine international grâce à :

  • des cours de culture générale (2e année) et des séminaires thématiques (3e année) dispensés par les quatre départements internationaux du Centre de recherche appliquée en cultures contemporaines, afin d’ouvrir les apprenants à des cultures différentes, leur permettre d’éclairer les questionnements contemporains et d’apporter des méthodologies d’approche comparée indispensables aux actions de médiation pour des publics issus de cultures mixtes.
  • des voyages d’études inscrits dans les formations en 1re et 2e années ou complémentaires,
  • une formation suivie dans le cadre d’un dialogue interculturel grâce à la présence de plus de 25% d’étudiants étrangers au sein de l’école.

Poursuites d’études possibles

Les étudiants titulaires du Bachelor Médiation culturelle peuvent continuer leur formation à l’IESA arts&culture dans la même filière en suivant le Mastère Politiques de médiation socioculturelle.

Les étudiants peuvent également choisir de poursuivre leur formation à l’IESA arts&culture, en français ou en anglais, dans des formations complémentaires au sein des trois autres filières de l’école :

 

Diplôme délivré

  • Le titre de Responsable de production de projets culturels d'ECAD consultants - IESA NSF 323 - Niveau 6 (Eu) II (Fr). Enregistré au RNCP par arrêté du 30/07/2018 publié au JO du 07/08/2018.
  • Le titre Chargé de commercialisation des œuvres et objets d’art est également accessible par la voie de la VAE et de la formation professionnelle avec la possibilité de valider un ou des blocs de compétences.
  • Aucune équivalence déposée dans le cadre du dossier de certification. 
  • Pas de parcours passerelle pour cette formation. Mais possibilité d’intégrer la formation en 2e ou en 3e année suivant les prérequis.

 

100%

Le taux d’obtention de la certification en 2020 

Pédagogie

Méthodes pédagogiques mobilisées

  • Des formations théoriques approfondies sur les grandes connaissances liées à la compréhension des œuvres et des publics, pour développer un socle de connaissances qui permettra aux apprenants d’appuiyer sur une analyse critique des propositions et des pratiques culturelles leurs créations de projets de médiation.
  • Des workshops, cas pratiques professionnels et projets de groupe pour appliquer les compétences professionnelles, développer des réponses face à des problématiques complexes et apprendre à travailler en groupe ou en réseau.  
  • Des visites d’institutions et entreprises culturelles, d’associations et de collectivités territoriales et la rencontre des professionnels qui y travaillent pour pouvoir comprendre le fonctionnement de ce secteur et les interactions entre les différents acteurs ainsi que pour comprendre comment chaque institution travaille et met en œuvre les compétences acquises par l’étudiant.
  • Des voyages pédagogiques inclus dans la formation pour découvrir les politiques et actions de médiation réalisées dans d’autres pays et ouvrir son réseau professionnel à l’international.
  • La réalisation d’une action de médiation personnelle en fin de cycle, pour s’approprier les connaissances et les compétences acquises et les traduire dans un projet personnel mettant en valeur les expertises développées en terme de public, d’actions et de production culturelles. 
  • L’acquisition des pratiques professionnelles et de la compréhension du secteur professionnel par un parcours de professionnalisation accompagné et personnalisé alliant, sur les trois ans, cours, ateliers d’écriture (CV et lettres de motivations) et de prise de parole en public (avec un concours d’éloquence en 3e année), et bien évidemment la construction d’un Curriculum Vitæ par les  stages (ou une insertion longue en apprentissage ou professionnalisation) adapté au projet personnel de l’étudiant.

Modalités d’évaluation

Les blocs de compétences sont évalués par des études de cas et des mises en situations professionnelles :

Le candidat devra proposer et produire un plan média presse et web avec un communiqué et un dossier de presse, des outils de communication print (affiches flyers…etc) et  créer un mini site web et d’une campagne sur le web. Présentation et soutenance orale dans le cadre du jury de certification sur le projet personnel de fin de cycle.

Le candidat devra produire les documents administratifs et financier comme des contrat de production, CERFA , contrats et payes, demandes d’autorisations et la rédaction d’un dossier de mécénat à destination d’entreprise privée nécessaires à la production de son projet personnel de fin de cycle. Présentation et soutenance orale dans le cadre du jury de certification.

Le candidat devra produire le dossier de production de son projet personnel de fin de cycle et faire une présentation détaillée du projet artistique dans ses aspects conceptuels et techniques, la définition et la présentation des actions de médiation, le budget prévisionnel et sa ventilation et l'identification des partenaires et présentation argumentée. Présentation et soutenance orale dans le cadre du jury de certification.

Le candidat devra produire un document écrit définissant des actions de médiation en fonction des publics visés ainsi que les outils de médiation, la recherche de publics et de personnes relais pour la médiation, la mise en œuvre les actions de médiation réalisés dans le cadre de son projet personnel de fin de cycle. Présentation et soutenance orale devant le jury de certification.

Le candidat devra produire un document écrit établissant la liste des intervenants nécessaires et leurs principales missions ; le retro planning de production et le cahier des charges de trois des principaux intervenants ayant participé à la réalisation de son pro Le/La candidat/e devra produire un document écrit établissant la liste des intervenants nécessaires et leurs principales missions ; le retro planning de production et le cahier des charges de trois des principaux intervenants ayant participé à la réalisation de son projet personnel de fin de cycle. Présentation et soutenance orale devant le jury de certification.

  • Les connaissances fondamentales sont évaluées dans le cadre de contrôles continus et d’examens semestriels par des cas pratiques (commentaires d’œuvres, analyses de situations professionnelles), dossiers de recherche et projets de groupe. Ainsi que par la rédaction et la soutenance d’un mémoire de fin de cycle.
  • Les pratiques professionnelles en stage sont validées par des études sectorielles et des rapports de stages soutenus devant jury et la réalisation d’un CV permettant à l’apprenant de mettre en valeur l’ensemble des compétences acquises durant son parcours.
  • Le titre certifié de niveau 6(Fr), Responsable de production de projets culturels est délivré par un jury présidé par une personnalité indépendante après un oral de quarante-cinq minutes durant lequel le candidat présente l’analyse critique d’un article lié à l’actualité du secteur culturel et la réalisation de son projet personnel de fin de cycle.

 

94%

des étudiants en Bachelor à l'IESA estiment que les intervenants sont experts dans leur domaine 
Enquête de fin d'année 2019-2020

 

90%

des étudiants en Bachelor à l'IESA déclarent
se sentir bien quand ils sont à l'école
Enquête de fin d'année 2019-2020

Retrouvez dans la page admission les informations suivantes :

  • Pré-requis et accès à un public en situation de handicap
  • Durée de la formation
  • Modalité d'accès
  • Coût de la formation

Nos anciens étudiants témoignent

Anne ZUMSTEEG

Photo Anne

"J’ai pu voir plus en détail comment s’organisait un festival [...] Et approfondir mes connaissances en terme de médiation culturelle lors d’un événement culturel"