De plus en plus de futurs Bacheliers et étudiants qui s’intéressent au domaine de l’art et de la culture envisagent aujourd’hui de faire carrière dans la médiation culturelle. Pour se former aux rouages des métiers de la médiation culturelle et acquérir les compétences requises dans ce secteur, intégrer une école de médiation culturelle est recommandé.

L’IESA arts&culture pour se former à la médiation culturelle

Si vous recherchez une formation en médiation culturelle, l’IESA arts&culture propose différents cursus pour se spécialiser dans les métiers de ce secteur. L’école dispense notamment la formation en Bachelor Productions et médiation culturelles avec trois spécialisations : arts visuels et exposition, cinéma et audiovisuel et théâtre et musique. Cette formation permet entre autres de développer ses compétences professionnelles en gestion, organisation, marketing, communication et de projets culturels.

Pour accéder à ce domaine d’activités, les étudiants peuvent aussi intégrer le Bachelor Médiation socioculturelle proposé au sein de l’établissement pour travailler dans un domaine plus spécialisé.

En quoi consiste la médiation culturelle ?

La médiation culturelle désigne le lien entre les artistes/structures culturelles, et le public. Son principal objectif repose sur la démocratisation de la culture en adaptant les moyens de diffusion et les projets culturels au public. La médiation culturelle s’effectue par le biais de collectivités, de fondations, d’associations et d’institutions culturelles à travers l’organisation de spectacles, d’ateliers, et autres manifestations permettant de diffuser la culture. La médiation ne se limite pas à la communication d’un projet, mais concerne également l’analyse des enjeux aussi bien de la création artistique que de la diffusion et la participation culturelle auprès du public.

École de médiation culturelle : portes ouvertes vers une multitude de métiers

Pour maîtriser une approche pratique de la médiation culturelle, diverses compétences sont requises, notamment la capacité à communiquer avec les professionnels du secteur, à participer à des évènements ou encore à mettre des projets en place. Pour acquérir ces compétences, suivre une formation au sein d’une école de médiation culturelle est ainsi indispensable. Des études en médiation culturelle représentent un avantage dans la mesure où ce secteur offre de nombreux débouchés professionnels. En effet, hormis le métier de médiateur culturel, les étudiants qui ont suivi un cursus dans ce domaine peuvent prétendre aux métiers d’animateur du patrimoine, d’attaché culturel, de chargé de mission pour les affaires culturelles, de consultant en ingénierie culturelle ou encore d’expert en médiation culturelle. D’autres postes sont accessibles après des formations médiation socioculturelle comme celui de directeur d’action culturelle, animateur socioculturel ou chargé des publics.